Vous roulez sur l'or !

 

 

     

Le pont des Lônes, avec tous les ouvrages annexes, à couté 52,73 millions d’euros.

L'Etat Français, tout comme la région Rhône-Alpes, a financé le projet à hauteur de 27%. La part des départements de la Drôme et de l'Ardèche n'est pas exactement la même : respectivement 19% et 12%, chaque département ayant financé en fonction de ses moyens... On peut également ajouter que c'est le département de la Drôme qui est chargé de l'entretien du pont depuis sa construction et que le poussage du tablier s'est effectué depuis le côté drômois. La part des villes environnantes est moindre : la ville de Valence a contribué pour 2% et celle de Guilherand-Granges pour moins de 1%. Le syndicat intercommunal "Valence Major", qui regroupe plusieurs communes autour de Valence, telles que Bourg-Lès-Valence et Saint-Péray, a payé une large part du projet : 12% environ. On peut remarquer que l'Union Européenne n'a pas participé au financement du pont des Lônes. En effet, bien qu’il permette d'optimiser la circulation dans ce grand axe de communication qu'est la vallée du Rhône, il a déjà fait l’objet d’un plan de financement de l’Etat et de la Région qui ne peut se coupler avec les aides de l’Union Européenne.

Sachant que la ville de Valence comptait en 2003 environ 64000 habitants, chaque Valentinois aurait contribué pour plus de 16€ dans le projet.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site