Constitution du Tablier

        Le tablier correspond à l'élément posé sur les piles et sur lequel roulent les véhicules.

        Le tablier du pont des Lônes est constitué d'une armature métallique sur laquelle on pose, une fois en place, des dalles de béton, ensuite recouvertes de bitume. Il a une masse totale de 3800 tonnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ARMATURE METALLIQUE :

 

 

 

 

 

 

 

www.jexpoz.com 

Schéma en coupe de l'armature métallique du tablier

                L'armature en acier est constituée de nombreux éléments tubulaires de longueurs différentes (entre 15 et 30 m) qui, mis bout à bout, forment le caisson. Ces éléments sont eux-mêmes formés de deux "demi-caissons" symétriques que l'on soude ensemble. A l'intérieur on trouve des croisillons pour consolider le tablier. C'est aussi par là que passent certains câbles électriques.

         Au dessus du caisson se trouvent les consoles. Elles permettent de poser les dalles de béton sur lesquelles on mettra la chaussée. Pour les soutenir, on met en pace des bracons. Ces bras métalliques sont fixés, à leur autre extrémité, au bas du caisson. Ce système permet de ramener le poids des véhicules sur les piles et ainsi d'éviter que les extrémités des consoles ne cassent.

         Les éléments de l'armature métallique sont réalisés dans une usine, en Belgique puis acheminés sur le site. Une fois assemblés ils sont peints. Les différentes couches de peintures spécifiques permettent de la protéger des altérations dues aux intempéries (rouille) et ont avant tout un but esthétique.

 

     RENFORCEMENT DE L'ARMATURE METALLIQUE :

      L'armature en acier est relativement souple. Sous son propre poids et celui des véhicules, elle a tendance à se plier entre les piles vers le bas et inversement de se plier vers le haut au niveau des piles :

                            Sans renforcement du tablier

      C'est pourquoi il est nécessaire de la renforcer. Pour cela, on superpose plusieurs couches de tôle à l'intérieur du caisson là où l'armature est fragilisée : sur la partie inférieure entre les piles et sur la partie supérieure au dessus des piles. D'autre part, ces tôles ont également une masse propre, et ont donc tendance à accentuer la courbure du tablier entre les piles. Les calculs des ingénieurs doivent être extrêmement précis pour que l'efficacité du renforcement soit maximale et la sécurité optimale.

                           Avec renforcement du tablier

 

LES DALLES DE BETON :

L'armature métallique du tablier (le caisson est creux)

 

 

Une dalle de béton

 

L'armature avec les dalles de béton. C'est sur cette surface que rouleront les véhicules

        Une fois l'armature métallique en place sur les piles (cf. "Poussage du pont"), on pose sur les consoles les 268 dalles de béton. Celles-ci font 8x4 m et ont une épaisseur de 22cm. Comme elles sont toutes identiques, il est plus pratique de les réaliser sur place. Au pied du pont, on fabrique un moule : une table coffrante qui permet de couler les dalles. Un équipage mobile permet de les acheminer vers leur emplacement définitif et des les poser sur les consoles grâce à un chariot et une grue. On les solidarise également au caisson central. Elles sont en béton armé, afin de ne pas casser entre les consoles sous le poids des véhicules.

 

LA CHAUSSEE :

         Sur les dalles de béton on pose tout d'abord un matériau étanche pour éviter aux eaux de pluie de s'infiltrer. Dessus, on coule environ 8 cm de bitume, puis 2 à 3 cm d'une couche de roulement où rouleront les véhicules. Sur les côtés, derrière un muret en béton, se trouve la partie pour les piétons. Pour la sécurité, on met en place une rambarde et des candélabres tout le long du pont. Les corniches, ou encorbellements, sur les bords, on une fonction esthétique.

 

 

 

 

 

 

 

 

www.jexpoz.com

        Les eaux de pluie de la chaussée sont récupérées par des caniveaux et transportées vers deux bassins décanteurs aux extrémités du pont par des canalisations fixées sous le tablier.

 1            2

1 : mise en place des canalisations de récupération de l'eau de plusie sous le tablier

2 : un des deux bassins décanteurs qui récupèrent cette eau

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×